Les bassins sédimentaires cours de géologie pdf

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie les bassins sédimentaires cours de géologie pdf. Pour les articles homonymes, voir Bassin. Cet article est une ébauche concernant la géologie.

De même, des accumulations organiques, comme du charbon, se déposent parfois au sein de bassins sédimentaires. Selon que la profondeur d’eau au-dessus du bassin, le type de roche formé sera totalement différent. Sur les bords du bassin, les couches de roche peuvent parfois être inclinées à la suite par exemple de la subsidence ou de mouvements tectoniques et peuvent former, après érosion, un relief en cuestas.

En revanche, au centre du bassin, les couches restent plus souvent horizontales et peuvent donner, après l’arrêt du fonctionnement du bassin et action de l’érosion, un relief de plateaux plus ou moins entaillés par les vallées fluviales. Pironon, Bassins sédimentaires – Les marqueurs de leur histoire thermique, EDP Sciences, 2014, 228 p. La dernière modification de cette page a été faite le 3 décembre 2017 à 18:18. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques.

En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence. Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

Les roches sédimentaires proviennent de l’accumulation de sédiments qui se déposent le plus souvent en couches ou lits superposés, appelés strates. On rassemble sous le nom de diagenèse l’ensemble des processus par lesquels les dépôts issus de l’érosion sont transformés en roches sédimentaires. Les principales catégories de roches sédimentaires sont les roches détritiques, les plus abondantes, les roches biogènes ou physico-chimiques, mettant en jeu des équilibres chimiques dans des conditions de température et de pression externes, que ce soit à la surface des continents ou au fonds des mers ou des océans. Elles sont dites roches exogènes, c’est-à-dire qui se forment à la surface de l’écorce terrestre.

Sur cette falaise du Trièves apparaissent différentes couches de la roche sédimentaire. Les roches chimiques proviennent de la précipitation à partir d’une solution aqueuse concentrée, de corps chimiques naturels de diverses natures, dissous dans l’eau, puissant dissolvant naturel pour de nombreux minéraux altérés ou solvant de corps chimiques facilement solubles ou re-solubilisables. Elles s’opposent stricto sensu aux roches sédimentaires, constituées en principe de matériaux solides, parfois finement divisés en particules, avant que la lithification n’engendre des blocs ou des roches plus ou moins compactes, comme c’est le cas pour la plus grande partie des calcaires, les concrétions siliceuses ou cherts.

Pourtant, les géologues, à l’instar des scientifiques nullement adeptes de classification pointilleuse et inutile, dépassent cette opposition stricte et intègrent souvent les roches chimiques à la vaste liste des roches sédimentaires. Elles comprennent les roches organogènes ou biogènes : elles sont liées à l’activité des organismes vivants et proviennent de l’accumulation et de la transformation de matière organique.